DUR À ENCAISSER

CJB Bouguenais - Alliance Erdre et Loire (moins de 15) : 27-19

C’est le match de la rentrée, avec quelque chose de particulier dans l’air. Un presque rien, un je ne sais quoi de désagréable… Qu’est-ce que c’est ?

Mais bon, concentrons-nous. Le 1er match de l’année, c’est l’occasion de retrouver les bons gestes, les réflexes et la fluidité du jeu. Histoire de vérifier qu’on n’a pas tout laissé en 2017. On ne sait jamais.

Alors que l’année commence, la première phase du championnat se termine. Voici l’avant dernier match qui oppose le 1er au 3e.

Samedi prochain Bouguenais (1er) ira défier Nantes (2e). Une sorte de match de prestige qui conclura en beauté ce beau parcours de la CJB.

Aujourd’hui, c'est le 3e. Dans la première partie du match les deux équipes semblent se neutraliser mais après une petite mise en chauffe, notre gardien Thomas commence à montrer son vrai visage, ou plutôt, ses vrais jambes, ses vrais bras… Bref, il nous sort de sacrés arrêts à faire pâlir un supporter de l’Alliance. Voilà qui nous rappelle qu’un bon gardien, c’est déterminant dans une victoire.

A la mi-temps, nous lui devons les buts d’avance : Thomas 15 – Alliance 9.

En seconde période, le jeu de la CJB retrouve sa couleur orange. Tout n’est pas en place mais l’essentiel se déploie sous nos yeux. Contre-attaque, défense, transmission au pivot, puissance et variété des tirs. L’équipe retrouve le chemin de son beau jeu explosif.

Victoire sans suspense. 27-19.

Il va quand même falloir passer la vitesse au-dessus pour aller battre le H. Comme toujours, nous avons confiance.

Mais c’était quoi cette désagréable sensation ? Comme un manque...

L’absence d’Ewan, Marius et Milo blessés ? Non…

Le perte de voix de Laurent, assisté de Greg et Thibaud en assistants de luxe ? Non, ce n’est pas ça…

Le petit enthousiasme des supporters, calmes comme un 13 janvier ? Pas vraiment…

Ah, ça y est, j’y suis.

Dom...

Il n’était pas là…

Quel vide…

Ça, c’est dur à encaisser.

RV