« H » COMME « HEUREUSEMENT, À LA FIN, C’EST LA CJB QUI GAGNE ! »

CJB Bouguenais (- de 16 G) – HBC Nantes : 29-27. Jouer contre le « H », c’est notre « classico » à nous, avec toujours un petit parfum particulier. Surtout quand il s’agit du 1er qui reçoit le deuxième !

Mais aujourd'hui, dans notre bonne vieille salle historique Joël Dubois, il y a une atmosphère inédite : les nantais sont venus en force. Un groupe d’au moins 30 supporters. On se croyait à l’extérieur !

Visiblement, il en faut plus pour impressionner nos joueurs. Il faut dire que cette génération 2003 a assez rarement perdu contre le HBC. D’ailleurs, même si les deux équipes passent le début de la 1ère mi-temps au coude à coude, on sent que la moindre accélération orange peut distancer les violets. Ainsi, après un 4-4 (5e minute), Bouguenais se met a prendre de la vitesse, tout progressivement pour prendre 1 buts d’avance puis 2, 3, 4, 5… et finir la 1e période avec 7 buts d’avance (17-10).

Bref, nous avons l’impression d’être revenu à domicile.

Les bouguenaisiens ont-ils le sens du spectacle ? Aiment-ils jouer avec le feu ? La réponse est : oui ! Voyant le potentiel de l’ambiance de ces supporters nantais, les voilà qui accumulent les mauvaises passes et les défenses approximatives. Et mission accomplie : le « H » grignote peu à peu son retard et les voilà au bord de l’égalisation, à quelques minutes de la fin. Quelle ambiance ! Les nantais font résonner le vieux chaudron de la CJB comme à la grande époque. Une vraie leçon pour les supporters de Bouguenais victimes d’un double coup du sort : plusieurs extinctions de voix simultanées malheureuses et une pénurie de café au bar ! (information totalement exacte.)

Mais non, je plaisante. Le « H » est sorti du vestiaire avec une belle rage de battants et face à eux la CJB a perdu ses beaux atouts, le temps de quelques minutes. Mais « H » peut aussi rimer avec heureusement : nos joueurs, de sacrés buteurs, n’ont pas été formés dans ce club pour perdre et surtout pas dans cette bonne vieille salle de leurs aînés. C’est ce qu’ils ont su montrer, ce dimanche après-midi de décembre. Victoire de peu, mais victoire, après une 2e mi temps très combative.

Bravo à eux et à tous ces supporters enthousiastes !

RV