J#18 / CJB 29 – 23 Caen / Maintien validé dans une ambiance sonore du Sud-Ouest !

Les Tigres de la CJB se sont imposés 29 à 23 face à Caen dans une ambiance de feu assurée par les ensembles sonores de Brains en mode bandas et le duo Sig-Louis au micro-sono. Merci à eux et au public venus encore en nombre supporter les Tigres.

Le forfait malheureux de Loudéac arrivé en retard à Chartres permet de valider le maintien pour Bouguenais. Certains de nos proches adversaires n'avaient pas parié sur cette issue en début de championnat. Bouguenais vise maintenant une belle place dans le haut de tableau !

Quelques photos et commentaires de la soirée tirés de l'album visible => ici <=

Le match avait mal débuté avec un 5-1 subit par la CJB en début de rencontre. Yann Lefeuvre interrompait le jeu pour ajuster la défense de son équipe bien trop laxiste devant les jeunes caennais. A la reprise, le match était lancé pour Bouguenais qui mit une bonne dizaine de minutes avant d'égaliser, puis pour prendre l'avantage et ne jamais le lâcher.

A la mi-temps, il y en avait pour tous. Une démonstration de danse moderne dans la halle ou bien une petite visite aux équipes toujours aussi sympathiques du bar de Christelle.

Deuxième mi-temps, les cadres de l'équipe relayent les consignes  du coach afin de maintenir cette pression défensive de tous les instants sur les Vikings de Caen. Et ainsi ensuite laisser s'exprimer en attaque les âmes les plus inspirées.

Mention spéciale pour notre Fayssal international. 10 réalisations sur 15 tirs, des contre attaques éclairs et une défense de fer. A 34 ans, le joueur formé à Boulogne, icône des tigrons et tigronnes, aura fait un match plein ce soir.

Que dire de Vio, notre géant des Carpates, 11 arrêts encore ce soir dont certains à bout portant. Le portier de Bouguenais a encore été décisif. Rassurant sa défence, il aura également été un grand artisan de la victoire. Petit clin d'oeil à Jeannot qui apparaît une nouvelle fois dans le groupe pour suppléer l'expérimenté roumain.

La fin du match est un bonheur pour le public qui enivré par la bandas de Brains, termine le match debout. Yann et Guigui mettent un point d'orgue à finir sans lâcher le score et posent un dernier temps mort pour calmer l'équipe. Victor transformera avec succès le dernier essai sur un pénalty à rebond.

Les Tigres peuvent exulter. Ils ont tout lâché, c'est la devise de toute façon au club. Cela fait plaisir à voir un groupe aussi déterminé. Félicitons la réserve de Caen qui nous a gratifié de belles actions collectives et individuelles.

Le public est bien sûr conquis. Et peut profiter d'une dernière salve de bandas !

Moments sympas avec la fanvrôle qui communie avec l'équipe sur des airs de Sud-Ouest teintées de quelques sonorités tunisiennes de notre ami Mohamed.

Prochain match le 12 mai à Gien

Prochain match à domicile le 19 mai contre Hennebont

Thomas.