UN MATCH MAYENNEMENT DIFFICILE

Union Sud Mayenne – CJB Bouguenais : 15-33

Ce dimanche, Céjibé n’a pas fait de grasse matinée. Départ de Bouguenais à 10h30, direction la Mayenne, pour un match payant : 2e match en poule haute, 2e victoire. L’équipe des – de 15 région se porte bien et consolide sa belle place de leader. En revenant de ce déplacement en fin d’après-midi, entre la descente de l’estafette et les devoirs à terminer, Céjibé a répondu à quelques questions.

- Quel a été le scenario du match ?

- Céjibé : On a mis du temps à démarrer. Les toutes premières minutes n’ont pas été très faciles. Vers la 11e minute on a commencé à prendre de l’avance puis notre jeu s’est bien mis en place. On a pu essayer plusieurs choses. A la 1/2 temps, il y avait 8-15. Ils ne sont jamais revenus.

- Comment vous ont-ils posé problème au début ?

- Céjibé : En fait ce n’était pas vraiment eux qui nous ont posé problème. C’était plutôt nous qui avons eu du mal à nous mettre en route.

- Quels étaient leurs points forts ?

- Céjibé : Ils avaient quelques grands joueurs mais ils n’ont pas été utilisés de manière assez efficace. En défense ils essayaient surtout de nous mettre par terre. Ils jouaient assez physique.

- Et vous ? Vos points forts et vos points faibles ?

- Céjibé : Notre point faible aujourd’hui, c’était clairement la mise en route. On n’était pas réveillés… Ils nous ont mené quelques minutes. Pour gagner le match, il fallait bien libérer les ballons. C’est ce qu’on a fait, puis on a joué assez normalement, un jeu régulier, bien réparti entre tous nos joueurs. Ça doit se voir sur la feuille de match : c’était équilibré entre nous.

- 15 buts encaissés, vous avez bien défendu...

- Céjibé : On a récupéré pas mal de ballons grâce à notre défense. On sentait qu’ils ne trouvaient pas de solutions. On montait très très haut. Ils faisaient des erreurs et on interceptait les balles.

- Avec 33 buts, votre attaque a été assez efficace

- Céjibé : Oui. On n’a pas fait trop de contre-attaques. Face à leur défense, il fallait faire des rentrées et en général on trouvait la solution. On n’a pas eu de secteurs faibles, ni ne secteurs forts. C’était régulier.

Ce soir, Céjibé est rentré chez lui, avec le sentiment agréable du devoir accompli. Les vacances arrivent. Rendez-vous dans un mois pour un match à domicile contre la Ferté-Bernard ! Vive la CJB !

RV